L’islamophobie à l’italienne

Cette réalité méconnue jusqu’il y a peu, commence enfin à être évoquée dans le discours public, l’islamophobie est tout sauf un mythe.
L’excellent site Babelmed, dans un article d’Amara Lakhous, nous rapporte l’inquiétante grangrènisation des pratiques en Italie (à rapprocher d’une autre brève sur le fichage des roms).
Oriana Fallachi avait lancé la charge en 2002, aujourd’hui on en mesure les effets.
Comme toujours dans les systèmes démocratiques la haine avance à petits pas et fait son chemin jusqu’à arriver à un niveau dont personnes n’aurait pu croire qu’on puisse l’atteindre.
Qui se souvient encore du nom du grand éditorialiste d’un grand hebdomadaire qui s’était déclaré islamophobe au cours d’une interviex télévisée sans que cela ne déclenche les tollés habituels que l’on peut entendre ?
A lire aussi "La guerre des mémoires"

Voir en ligne : L’article d’Amara Lakhous