Vengeance patriote

Une nouvelle mise en examen qui souligne combien derrière l’extrême droite "policée" version News-Zemmour-RN, il existe ce que l’on convient faute de mieux de dénommer:l’ultra droite.
Régulièrment on apprend des mises en examen des démantelements de groupuscules qui témoignent de l’existence de formations stellaires capables, n’en doutons pas un jour de passer à l’acte d’une manière tonitruante.
On se souvient d’une manière non limitative d’Anders Brewik et du massacre de jeunes socialistes sur l’ile d’Utoya, du massacre de musulmans dans une mosquée en Nouvelle Zélande(Christchurch) ou en Israel.
Derrrière la face devenue presque respectable des vitrines de l’extrême droite, il existe une arrière boutique effrayante, ne l’oublions jamais.

Voir en ligne : Le Parisien