Jérusalem pleure

De nouveau le sang coule dans la ville sainte et il n’ a pas grand monde pour l’essuyer.
Des provocations racistes pendant le ramadhan, une tentative d’expulsion une nouvelle fois de palestiniens de Jérusalem pour en poursuivre le "nettoyage", un gouvernement aux mains de l’extrême droite religieuse et l’entrés de la police dans la mosquée du Dôme...et voilà que s’enchaîne les violences. Avec les bombardements par le Hamas, les scènes de lynchage qui en appelle d’autre, les images de blessés et voila du combustible pour la haine des deux côtés, avec au final une défaite assurée des palestiniens bien seul et en situation d’infériorité durable.
Il n’y a plus aucun espoir de régler ce conflit, lâcheté, abandon, politique du laisser faire ont enterré tout espoir de solution

Voir en ligne : RFI