Une interview du tout nouveau président de la république tunisienne

Moncef Marzouki éternel opposant, investi comme président depuis peu, tient un discours assez crtique sur la France et son regard colonial sur la Tunisie et un regard plus rassurant sur les islamistes
A contre courant...

Voir en ligne : Le JDD