Le vote des étrangers et le hasard

Le Président vient de se prononcer sur la question du droit de vote des étrangers aux élections locales. "Prposition hasardeuse", les choses ont le mérite d’être claires.
Pas une vraie reculade, puisque ce ne fut jamais un chaud partisan du droit de vote, mais le témoin d’une absence d’évolution intellectuelle.
Il est loin le temps où àà titre personnel,il était pour...

Voir en ligne : Le Monde