Les monologues voilés

Adelheid Roosen porte un regard sensible, plus intelligent et moins polémique sur la condition de la femme dans les pays de culture musulmane.
Plus axées sur la connaissance mutuelle et le dialogue que sur l’agression, la caricature et l’opposition.
Cette pièce de théâtre mérite donc que l’on s’y intéresse.

Voir en ligne : Le Monde