Israël a intercepté la flottille en route pour Gaza (AFP)

Après avoir établi le contact radio avec les deux bateaux de la troisième flottille internationale, partie de Turquie pour essayer de briser le blocus imposé par Israël sur la bande de Gaza, la marine israélienne a arraisonné les bateaux irlandais et canadien, sans faire de blessé.
Les deux navires, qui se trouvent à 50 milles nautiques des côtes de l’enclave palestinienne, ont été contactés à 13 heures, heure locale (midi, heure française), par la marine israélienne. Dans un communiqué, l’armée israélienne a précisé qu’"un contact initial a été établi entre la marine israélienne et les deux bateaux". "Il leur a été signifié que la bande de Gaza est soumise à un blocus conforme au droit international et qu’ils feraient bien, soit de retourner vers leur port d’attache, soit de se diriger vers un port en Egypte ou en direction d’Ashdod", en Israël. "Les militants ont refusé de coopérer avec la marine et poursuivent leur route", a ajouté ce communiqué.