Deux bateaux, canadiens et irlandais, en route vers la bande de Gaza

Paris le 03 novembre 2011,

Le bateau canadien, "Le Tahrir", et le bateau irlandais, "Le Saoirse", ont atteint hier après-midi les eaux internationales. Ils se dirigent actuellement vers la bande de Gaza avec à leur bord 27 passagers et une cargaison de médicaments. La campagne "Un bateau français pour Gaza" appelle les citoyens en France à soutenir cette nouvelle mobilisation internationale pour briser le blocus illégal de la bande de Gaza.

Après avoir été bloqué en juillet dernier par le gouvernement grec et avoir subi un acte de sabotage, le bateau canadien, "le Tahrir", et le bateau irlandais, "le Saoirse", tentent en ce moment même, en partant d’un port truc, de briser le blocus de la bande de Gaza.

Ils se trouvent actuellement non loin de Chypre et devraient rejoindre Gaza demain ou après-demain. Selon Ehab Lotayef, membre du comité de direction du "Canadian Boat to Gaza" : « par son blocus illégal de Gaza, Israël empêche non seulement l’importation de biens vers Gaza, mais aussi l’exportation de biens en provenance de Gaza. Et le blocus empêche les Palestiniens de circuler librement entre Gaza et la Cisjordanie, en violation des droits humains fondamentaux. ». Selon le comité international de la "Croix-Rouge", la fermeture de Gaza « constitue une punition collective, infligée en violation flagrante des obligations d’Israël en matière de droit humanitaire international ».

La campagne "Un bateau français pour Gaza", qui avait accueilli en juillet dernier un délégué canadien sur le « Dignité Al Karama », exprime son soutien aux 27 passagers de ces deux bateaux. Alors que la Palestine vient d’entrer à l’UNESCO en tant que membre à part entière, le blocus de la bande de Gaza et l’occupation israélienne perdurent et s’amplifient. Aussi longtemps que durera cette situation contraire au droit et à la paix, ce type de mobilisation non violente se poursuivra.

Voir en ligne : Irish ship to Gaza