Ni putes si soumises, pas si insoumises ?

La célèbre association qui nous a donné déjà un certain nombre d’imposture et une remarquable ministre d’ouverture, défraie de nouveau la chronique. Cette remarquable association serait en partie financée par un pays progressiste et respectueux du droit des femmes,...,le Quatar.
Difficile de ne pas rire

Voir en ligne : Le nouvel Observateur