Mon service va craquer

C’est bien de vouloir faire du chiffre et de vouloir en même temps faire la RGPP. Le danger c’est que le système n’explose avec des agents qui n’en peuvent plus et font souvent payer aux usagers leur ras le bol.
Ces agents se retrouvent chargés de fermer le marché du travail en particulier à ces jeunes étudiants surdiplomés.
On assiste ainsi à deux indignités, la destruction d’une administration de l’État et à la maltraitance de ressortissants étrangers.

Voir en ligne : Médiapart