La palestine, tout commence ?

Il l’a fait ceux qui pensaient qu’il n’irait pas jusqu’au bout doivent se rendre à l’évidence, le président Abbas a pris le risque de facher les américains.
Les américiains,parlons en, ceux qui croyaient qu’Obama serait différent en sont pour leur argent, il n’a pas pris le risque de perdre toute chance d’être réelu, le véto était acquis à Israel.
Maintenant, il faut que la Palestine vive.

Voir en ligne : Le Monde