Valérie Hoffenberg ne représente plus la France au Proche-Orient

Une représentante spéciale de la France au Proche Orient qui s’exprime à titre personnel en opposition aux position de son pays.
Une militante de la cause d’Israel désavouée par son ministre de tutelle.
Sans doute encore un coup de la politique arabe de la France qui ne supporte pas qu’une ancienne représentante pour la France l’Amercian Jewish Comittee décide de ce que doit dire notre pays, c’est totalement anormal !

Voir en ligne : Romandie.com