Comment nous avons aidé Khadafi à écouter les opposants libyens

Notre pays a malheureusement contribué à la lutte contre les opposants libyens en formant les services de renseignements libyens.
Qu’avons nous faits en Syrie ? Nous savons déjà ce que nous avons fait en Tunisie et l’on se souvient de madame Alliot Marie se proposant d’aider le déchu président Ben Ali à maintenir l’ordre.

Voir en ligne : Le Figaro