Ramdam au bureau politique du FN (AFP)

Laurent Ozon, membre du bureau politique du Front national depuis janvier, a annoncé aujourd’hui sa démission "de toutes (ses) fonctions auprès de Marine Le Pen et dans le cadre du FN". Samedi soir sur Twitter, il avait écrit : "J’ai démissionné hier en soirée de toutes mes fonctions auprès de Marine Le Pen et dans le cadre du FN. Effet immédiat. Communiqué demain". Il n’a toutefois pas précisé les raisons de sa démission.

Il était chargé de l’écologie au sein du parti et avait été appelé au bureau politique par Marine Le Pen quand celle-ci avait succédé à son père à la tête du parti. Récemment il avait commenté sur Twitter la tuerie de Norvège qu’il liait à "l’explosion" de l’immigration dans ce pays. Cela lui avait valu d’être épinglé par le Mouvement de Jeunes socialistes. Il avait dit alors qu’il ne ferait l’objet d’aucune sanction de la part du FN mais que Marine Le Pen lui avait rappelé "la ligne du parti".

Né en 1967 à Paris, Laurent Ozon est chef d’entreprise, écologiste et fondateur du club "la maison commune" qui défend une politique localiste et protectionniste.