Le Pen père lache une boule puante pour sa fille

Il ne peut s’en empécher, il faut qu’il provoque en jouant sur l’ambiguité.
Cela fait 40 ans qu’il fait ça, il ne va pas changer à son âge.
Sa fille se refuse à le condamner même si en privé elle n’en pense pas moins t ne lui en dit pas moins.

Voir en ligne : Le Monde