Sihem Souid,condamnation validée par le Ministre (AFP)

Le ministère de l’Intérieur a confirmé l’exclusion temporaire, proposée par un conseil de discipline, de Sihem Souid, ex-agent à la police aux frontières (PAF) auteur d’un livre très critique sur la police, a-t-on appris de sources proches du dossier.
Au printemps, le conseil avait proposé pour "manquement au devoir de
réserve" une "exclusion temporaire de fonction" de dix-huit mois dont six mois avec sursis contre l’ancienne adjointe de la sécurité (ADS).
Sa suspension devrait lui être officiellement notifiée mardi matin. Sihem
Souid, après son départ de la PAF, avait été affectée à la préfecture de la police de Paris (PP) comme adjointe administrative.
"Nous sommes scandalisés. C’est une exclusion pendant douze mois", a dit un de ses avocats, Me Béatrice Dubreuil.
Dans un livre paru en octobre, "Omerta dans la police" (Ed. du
Cherche-Midi), Mme Souid avait décrit un climat de racisme et d’homophobie à la PAF d’Orly, un des services en pointe dans la lutte contre l’immigration clandestine.
Elle avait déjà été suspendue quatre mois en décembre pour manquement à son obligation de réserve avant d’être réintégrée le 1er avril à la PP. En mars, le tribunal de Créteil (Val-de-Marne) avait annulé les poursuites engagées contre Mme Souid pour avoir violé le secret professionnel en transmettant des informations à un journaliste alors qu’elle était en poste à la PAF. Le parquet a fait appel.