Monsieur Guéant veut augmenter le nombre de retour à la frontière (AFP)

Le ministre de l’intérieur, Claude Guéant, a déclaré vendredi 24 juin à Lyon qu’il se "réserve la possibilité d’augmenter" l’objectif annuel de reconduites à la frontière de migrants illégaux si la nouvelle loi immigration-intégration qui vient d’être promulguée lui paraît plus efficace.

"Un objectif annuel a été fixé par mon prédécesseur [Brice Hortefeux], qui est de 28 000, comme l’an dernier", a rappelé M. Guéant. Mais "au vu des premières semaines de mise en œuvre de [cette] loi, je me réserve la possibilité d’augmenter les objectifs", a-t-il souligné devant la presse.

Cette loi "va nous donner des outils nouveaux d’efficacité dans la lutte contre l’immigration irrégulière", a relevé M. Guéant. D’abord, a-t-il expliqué, "le délai de rétention administrative qui était de trente-deux jours est porté à quarante-cinq, ce qui donne davantage de temps pour obtenir les laissez-passer consulaires, qui sont la condition du retour dans le pays d’origine [avec] un peu plus de marge de manœuvre".

Le ministre de l’intérieur avait déjà dévoilé, le 15 avril, son intention de réduction de l’immigration légale, annonçant vouloir faire passer "dans un premier temps" de 200 000 à 180 000 le nombre d’étrangers admis chaque année dans le pays.