« 130.000 naturalisations par an, c’est trop »

Dans le cadre de la politique constante d’amélioration de la droitisation de la pensée de l’UMP, monsieur Goasguen vient de s’exprimer sur le nouveau gimmick d’une partie de la majorité, la naturalisation.
Pour lui 130000 naturalisations, c’est trop. Ceux-qui prennent la nationalité française devrait faire sans doute plus pour montrer qu’il ne s’agit pas d’une naturalisation de complaisance comme il y a eu pu avoir des mariages de complaisance. Une naturalisation en blanc sans doute.
On n’ose demander à monsieur Goasguen à quel chiffre il fixe le bon quota de annuel de nouveaux français,...130 ?

Voir en ligne : Le Figaro