Le portrait des "Niktamères" par des gendarmes

Des anthropologues en uniforme ? Non simplement des gendarmes qui dans un espace public de la gendarmerie de Bras Panon (La Réunion) affichent la description de cette nouvelle espèce, les Niktamères. Ces presque humains égorgent les moutons et le reste.
Une fiche descriptive parfaite :"“animal peureux et craintif. Il fuit devant tout être humain de bonne constitution, toutefois il s’attaque aux femmes seules et aux personnes âgées, ainsi qu’aux enfants à la sortie des écoles”. “Les plus vieux “Niktamère”, appelés Chibani, s’agglutinent durant la journée aux points de survie (cafés, bars, PMU, bancs publics, parcs et marchés, pelouses. Le “Niktamère” ne chante pas la Marseillaise : il la siffle. Il se fait enterrer en Afrique du Nord mais personne ne sait qui paie (Qui à votre avis ?)”(sic). La description s’enrichit de nouveaux éléments :"“ Le Niktamère est armé d’un couteau qu’il utilise pour égorger les moutons mais pas seulement... Il répond habituellement au nom de Mohamed, Mouloud, Kader, Rachid ou Mourad”.
Un peu plus inquiétant tout de même :“Le Niktamère fait l’objet d’une interdiction de chasse, d’où un risque de prolifération dangereux pour l’équilibre de notre système judéo-chrétien”.
Le Préfet ne pouvait que réagir.

Voir en ligne : You tube