Laurent Blanc s’excuse

Après de molles dénégation, le sélectionneur national est bien obligé de reconnaitre que certains propos condamnables ont bel et bien été tenus.
Le débat sur les problèmes causés par la bi-nationalité est moins choquant que les éléments d’appréciation sur les noirs un peu trop "physiques"(autrefois on aurait dit simiesque).
Mais qui se souvient de l’utilisation qui a pu être faite pour une certaine médaillée olympique de décathlon originaire d’Afrique, ou d’une joueuse de badminton...., de la réversion de la nationalité ?
Surement pas ceux qui glosent sur le sujet.

Voir en ligne : Le JDD