Une conférence des Oranges

Jeudi 31 Mars 2011 à 20h
20, rue de Stalingrad 92000 Nanterre RER A station Nanterre ville conférence/Débat
Révisionnisme colonial, commémoration et histoire /

Entre 1871 et 1913, les possessions fran­çaises en Outre­-mer sont passées de moins d’un million à treize millions de kilomètres carrés. De quels instruments politiques, administratifs, juridiques et scientifiques la métropole a­-t­-elle eu besoin pour diriger un empire aussi vaste ? Pour rendre compte de ce processus complexe et multiforme, le concept « d’impérialisation » et une appro­che « dédisciplinarisée » ont été forgés sur la base de nombreux textes philosophiques, politiques, juridiques et littéraires.
Avec Olivier Le Cour Grandmaison (histo­rien, enseignant les sciences politiques et la philosophie politique à l’université d’Évry­-Val­-d’Essonne).
Organisée par l’association Les oranges