Le CRAN formule une demande d’explication au Président (AFP)

Le Conseil représentatif des Associations noires (Cran) a demandé vendredi au président Nicolas Sarkozy d’expliquer sa politique en matière de diversité après ses propos de jeudi soir sur "l’échec" du multiculturalisme.

"Nous souhaitons que le président de la République clarifie ses propos et s’explique au plus vite sur sa politique en matière de diversité", écrit le Cran dans un communiqué.

Après la chancelière allemande Angela Merkel, en décembre 2010, et plus récemment le Premier ministre britannique David Cameron, le chef de l’Etat a déclaré jeudi soir sur TF1 que le multiculturalisme est "un échec".

"La diversité de la société française, et notamment sa diversité religieuse, ne peut pas être un échec, puisque cette diversité, c’est la France elle-même", assure le Cran.

"Il serait très inquiétant que le Président de la République, garant de la cohésion nationale, et après le renvoi des ministres emblématiques de la +diversité+, dénonce cette diversité et la présente comme un échec", déplore l’association.

Le Mrap, par la voix de son président d’honneur, Mouloud Aounit, interrogé par l’AFP, a jugé que le président de la République "stigmatise l’islam, une fois de plus.

"Nos compatriotes musulmans doivent pouvoir vivre et pratiquer leur religion, comme n’importe quels compatriotes" d’autres religions, "mais il ne peut s’agir que d’un islam de France et non pas d’un islam en France", a déclaré M. Sarkozy.

"M. Sarkozy dit aux musulmans : +Vous avez le droit de pratiquer l’islam, mais l’islam que je veux. C’est particulièrement dangereux", a estimé Mouloud Aounit, en se demandant : "Pourquoi pas alors un christianisme de France et un judaïsme de France ?".