On s’en prend aux chibanis

Les caisses de retraite en période de vaches maigres s’en prennent aux plus faibles pour récupérer de maigres sommes.µ
En controlant de pauvres vieillards usés, elles peuvent etre fières de leur travail.
Le seul tort de ces pauvres hères, rentrer chez eux auprès des leurs et quitter leur sordides chambres des foyers ADOMA dont la taille moyenne est de 9 m² !
Quelle honte, eux qui ont passé leur vie loin des leurs,il est dit qu’ils doivent continuer à vivre comme des misérables y compris dans leurs dernières années.
Ces fonctionnaires,ou plutot ceux qui les ont missionnés peuvent être fiers,ils ont fait du beau travail.
Signez et faites signer la pétition sur :
http://www.chibanis.org/

Voir en ligne : L’humanité