Sihem Souid, de nouveau au tribunal (AFP)

L’ex-adjointe de sécurité (ADS) Sihem Souid, auteur d’un livre dénonçant l’"omerta" et les "discriminations" à la police
aux frontières (PAF), a comparu mercredi matin devant une instance interne de la police, a-t-on appris de sources concordantes.
Selon sa maison d’édition, Le Cherche-Midi, Mme Souid, aujourd’hui adjointe administrative à la préfecture de police de Paris, a été entendue par le Service de déontologie et de soutien aux effectifs, une instance interne de la Direction de sécurité de proximité d’agglomération parisienne (DSPAP).
Elle a du s’expliquer, selon la même source, afin de s’expliquer sur le
fait que sa carte de réquisition administrative figure notamment, en
fac-similé, sur la couverture de son livre "Omerta dans la police".
Une source policière a confirmé cette information à l’AFP, en précisant
qu’il ne s’agit "en rien d’une procédure disciplinaire" engagée à son encontre.
Française d’origine tunisienne, Mme Souid, 29 ans, a publié début octobre un réquisitoire dénonçant les "discriminations" à la police aux frontières (PAF), service de pointe dans le contrôle de l’immigration où elle a débuté sa carrière, évoquant des faits d’homophobie, racisme, course aux chiffres ou sexisme.
Le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne) a par ailleurs renvoyé le 15 octobre un procès la visant pour "violation du secret professionnel",
une affaire antérieure à la parution de son ouvrage, au 7 janvier 2011.