Le boycott des produits israéliens est-il un acte criminel ?

Le boycott est une action qui a pu marché dans le passé.
Certains proposent de l’appliquer aux produits produits dans les colonies israéliennes. On cherche à criminaliser par des dépôts de plainte contre les initiateurs de demande de boycott. Ont-ils commis un crime ?
Le débat est ouvert.

Voir en ligne : RUE 89