Le CRIF se solidarise

Après l’arrestation des agresseurs du jeune informaticien passé à tabac car musulman, le CRIF dans un communiqué de presse, se solidarise avec la victime et condamne sans ambages cet acte raciste.
C’est une déclaration plus que bienvenue qui ne peut que conforter l’unité des luttes contre tout les racismes.
On attend toujours une déclaration du Ministre de l’Intérieur ou de la Chancellerie en la personne de Rachida Dati fondés à s’exprimer.

Voir en ligne : Libération