Ma cité va craquer

L’atmosphère serait de plus en plus tendue en banlieue si l’on en croit des informations convergentes.
Les incidents se multiplient, souvent dirigés contre les forces de l’ordre, pas un journal qui n’en parle.
Le procès des émeutes de Villiers le Bel approche et on redoute un embrasement, le conseiller spécial du Président est caillassé (par la même occasion le Préfet du département qui se trouvait avec lui)...
Dire que pendant ce temps là, on installe à l’assemblée une commission de réflexion sur la Burqua...

Voir en ligne : Le Monde