L’affaire Aissaoui

Ali Aissaoui est un exemple pour beaucoup. Militant associatif exemplaire depuis de nombreuses années, il a été de tout les combats et il a toujours répondu présent quand la cause lui semblait juste.
Souvent son engagement l’a déservi, mais il a fait passer l’intérêt collectif avant son intérêt propre.
Lorsque élu à Reims, il a obtenu une délégation d’adjoint, beaucoup, y compris ceux qui n’étaient pas sympathisants du PS, se sont réjouis, cela changeait enfin du "divers de service" auquel on nous avait tant habitué.
D’ailleurs, une fois en poste, il est resté fidèle à ses engagements. Ainsi quand les bombes ont déferlé sur Gaza, à Reims il a animé avec talent et sans excès de langage, le soutien au peuple palestinien, comme d’autres ont pu sous le ciel de la République soutenir le peuple israélien.
Mal lui en a pris, ceci fut le début d’une campagne de diffamation et d’un acharnement plus que suspect.
La fatwah était signé, Ali Aissaoui devait payer pour avoir eu le front de continuer à être ce qu’il a toujours été.
De guerre lasse, il a rendu son mandat, "lâché" par les siens, même si dans son propre camp politique (PS) il n’été soutenu que timidement , les autres partis de Gauche et les habitants de Reims lui ont manifesté une solidarité sans faille.

Une campagne de soutien est organisé et la pétition mérite d’être signée

Voir en ligne : Pétition de soutien à Ali Aissaoui