Ouverture des archives sur la guerre d’Algérie

Ne boudons pas notre plaisir ! Que d’avancées en si peu de temps !
Il faudrait être injuste pour ne pas reconnaitre la contribution du président Macron en quelques années à l’avancée de la reconnaissance des crimes coloniaux en Algérie.
C’est une voie courageuse dans laquelle il s’est engagé en passant outre les résistances que ses prédécesseurs n’avaient pas osées écarter pour ceux qui avaient chercher à avancer sur ces questions.
Laissons désormais les historiens des deux rives travailler, ensemble si possible, pour regarder en face cette page tragique d’une hisoire commune.C’est probablement le meilleur moyen de "banaliser" le débat sur la colonisation plus d’un demi siècle après l’ indépendance.
Révons un peu, que vienne un jour à l’image de la relation franco-allemande, une relation franco-algérienne apaisée. Les gens de bonne volonté y trouveront forcément leur compte.

Voir en ligne : RTL.fr