La fable du Boulanger : les étrangers font notre pain

Les étrangers mangent notre pain. Mais parfois ils le font...
Fernand Raynaud dans un sketch des années 60 racontait le départ d’un étranger d’un village à qui l’on reprochaity de manger le pain des français, or il se trouvait que c’était le boulanger du village et partant il n’y avait plus de pain pour personne.
Le sketch était visionnaire car c’était ce qui pourrait arriver bientôt à Besançon où un boulanger vient de se mettre en grêve de la faim pour garder son jeune apprenti guinéen à qui on a refusé des papiers.
Etrange tout de même ce manque de clairvoyance d’une administration qui ne sat pas distinguer "le bon grain de l’ivraie"
Souhaitons pour les bisontins que le dossier trouve une issue favorable.

Voir en ligne : Daily Motion : l’étranger de Fernand Raynaud