Le Hirak en Algérie souffle sa première bougie

Qui aurait cru qu’il aurait tenu si longtemps ? Il rentre dans sa deuxième année.
Grâce à cette mobilisation inédite et inattendue, le 5ème mandat est tombé à l’eau des hommes d’affaires, des anciens barons du régime et même le frère de l’ancien président ont gouté aux geoles.
Il pourrait s’arréter là, mais la force du mouvement ne décroit pas, encore et toujours du monde dans les rues pour protester et tenter, sans succès , d’imposer dawla madania machi askria ! (état civil et non militaire).
Il lui manque des leaders, une organisation, des soutiens pour que l’on sorte de la seule opposition ambulatoire.
Mais que de chemin parcouru ! Quel exemple donné au monde !
Donc longue vie au Hirak.

Voir en ligne : France 3 région