Indecent proposal

Le plan de paix de Trump dont on attendait rien est encore pire qu’on le craignait.
Il a sans doute était rédigé par Benjamin Netanyahou, tant il reprend ses exigences et gageons que celui-ci après avoir annexé la Cisjordanie sera ré élu indépendamment de ses ennuis judiciaires qui auraient du le conduire devant un tribunal.
S’il s’agissait d’un contrat commercial, on aurait parlé d’arnaque et surement pas de "win win agreement" comme le prétend le président au toupet blond platine. Echanger une des terres arables contre une bande de zone aride le long de la frontière égyptienne, se voir proposer une capitale dans la banlieue de Jérusalem constitue une démonstration de la partialité et de la connivence des Etats Unis avec Israël qui de facto sont hors jeu pour mener des négociations de paix sans que malheureusement on puisse trouver quelqu’un pour les remplacer.
Le processus avance doucement et les palestiniens n’auront qu’un os à ronger, ils doivent s’en prendre au monde, aux arabes, et à eux mêmes sans doute un peu.

Voir en ligne : Le Parisien