Du rififi à la grande mosquée

Petite magouille entre tontons du bled, c’est ce qui semble s’être passé à la grande mosquée de Paris.
En dehors du cadre habituel, en deux temps trois mouvements, Dalil Boubeker en poste depuis des lustres, a démissionné et dans le même temps, son bras droit le remplace.
Poutine-Medvedev bis ? Qui sait car ce qui se joue c’est aussi la présidence du CFCM. Qui va y postuler ? Dalil Boubeker ? Son successeur ?
Ce changment se fait -il pour agréer le pouvoir français assez faché avec le CFCM et la mosquée de Paris, on se souvient que le ministre de l’Intérieur n’avait pas assisté au diner de rupture du Four, lors du précédent ramadan ?
En tout cas ces manoeuvres ne redorent pas le blason des supposés représentants des musulmans français qui ne sont pas prêts de se reconnaitre en eux !

Voir en ligne : Oumma.com