Mamadou

Une pâtisserie qui retire de la vente une variante de la trop célèbre "tête de nègre".
Il présente des excuses sur les réseaux sociaux .
Le fait divers est intéressant dans la mesure où il montre un fois de plus la forme de l’inconscient. En effet, il ne devrait pas y avoir besoin de polémique, ou de la peur de représailles pour faire que ce genre de chose n’existe plus. Comment peut on encore fabriquer pareille insanité en 2019 dans un pays aussi éveillé à la question du droit et du respect humain comme la France ?
Cette pâtisserie était nommée élégamment "mamadou" !

Voir en ligne : Le Parisien