Chelghoumi enfin muet ?

C’est un peu la question que l’on se pose alors que le porte parole favori de ceux qui n’ont rien à voir avec l’Islam est soudain bien discret.
Ce n’est pourtant pas les sujets sur lesquels il aurait pu intervenir qui manquent.
Cela nous prive sans doute d’un certain nombre d’occasion de rire, sans doute un peu jaune quelquefois. Gageons que ceux qui animent les fils de cette marionnette qui ne dépareillerairt pas dans un théatre de Guignol dans le jardin d’enfant de Drancy, sauront le ressortir au moment opportun pour eux.
En attendant lisons le texte de Saad Khiari !

Voir en ligne : Oumma.com