Jeanne d’Arc est noire

Orléans a choisi pour les fêtes commémorant la pucelle d’Orléans une métisse une jeune fille engagée, catholique et bénévole.
Celle-ci est intalllée à Oréans depuis plus d’une décade.
Son seul défaut, la moitié de son patrimoine géntique vient du Bénin, elle est donc un peu "teintée".
Volà qui déclenche à la fois des approbations devant ce signe d’espérance de l’acceptation de l’autre dans ce monde où il ne devrait pas rester q’une seule race , la race humaine.
On ne s’étendra pas sur les commentaires racistes q’uont provoqué l’annonce, seuls restera la fête

Voir en ligne : Jeune afrique