Macron et la gestion de l’Islam en France

Le chef de l’Etat entame une réflexion à son tour pour tenter de réformer les instances de gestion de l’Islam en France.
S’y cassera t-il les dents comme d’autres ? a écouter certains membres du CFCM on peut le craindre.
Il y a tant d’écueils à éviter :
- ne pas chercher à réformer l’islam car c’est le rôle des théologiens,
- ne pas désigner des représentants perçus comme des marionnettes soit des pays d’origine ou alors pire du pouvoir,
- créer un nouveau cénacle coupé du terrori musulman français (en schant que seulement un tiers de smusullmans va à la mosquée),
- oublier que l’Islam c’est aussi une jeunesse qui se moque de l’Islam de papa est est plus attiré par l’Islam à la nouvelle mode provenant du Golfe et qui sera difficle de toucher,
- oublier qu’une partis des supposés muslmans ont des liens très distants avec leur religion supposéei ...
- ne pas laisser les thuriféraires d’un consistoire sur le modèle du consstoire israélite, car ce qui a fonctionné avec une religion n’est pas forcément superposable à une autre
So good luck mister President !

Voir en ligne : RTL