Zemmour, The Voice

La jeune Mennel voilée mais enchanteresse, génante mais séduisante a du s’exclure de l’émission a succès car en farfouillant de ans les réseaux sociaux on a trouvé des tweets idots sans doute mais qui reflète une opinion fréquente (opinion à laquelle une loi anti fake news ne changera rien).
Zemmour, le Le Pen des média, lui s’autorise tout, cultive les paradoxes, le juif soutenant Maurras ou le gouvernement d’extrême droite polonaise, voire les djihadistes a qui il rend un semblant d’hommage.
C’est en ce sens qu’il rejoint Le Pen père, la provocation.
Pourtant, il a droit à tribune, son couvert est toujours mis à RTL et dans Le Figaro.
Cela surprend ou choque certain. Il ne faut pas, il est comme les fake news, idiot mais utile quand on l’utilise comme repoussoir, et ses excès finissent par nous servir.
On regrette tout de même le départ de cette jeune fille qui aurait pu avoir un rôle d’apaisement, de dédiabolisation et servir à rapporhcer des gens a priori opposés ;

Voir en ligne : Slate.fr