Il n’y a rien de tel qu’un petit scandale

Manuel Valls rêve de revenir aux affaires lui qui est perdu dans le marigot des non inscrits au parlement, peu d’amis, plus de parti....
Rien de tel que le parfum du scandale pour revenir en scène.
Comme Jean Marie Le Pen jadis avec les émigrés, Valls s’est emparé de l’islam (non pas des musulmans comme il aime à le répéter) pour tenter de rebondir.
Et voilà soudain qu’il devient le plus grand avocat de Charlie Hebdo contre Edwy Plenel qu’il accuse même d’avoir lancé un appel au meurtre contre lui et Charlie. Il veut que les "islamo-gauchistes" et une certaine gauche rendent gorge. Voilà un bel appel au vivre ensemble !

Voir en ligne : La dépèche