Une justice d’exception

Le défenseur des Droits, s’alarme à juste titre ce nouveau "tribunal" au bord des pistes de l’aéroport.
Il semble que rien ne puisse jusitifier une telle entorse au principes habituels de rendre un jugement dans la sérénité, "même pour des étrangers" en demande d’asile.
Les tribunaux militaires en temps de guerre siègent parfois en dehors d’un lieu habituel, mais nous ne sommes pas en guerre.
Il est urgent de renoncer à ce projet qui n’est pas digne d’un pays développé car c’est une étrange vision de la jsutice de "proximité"

Voir en ligne : Le parisien