L’autre 8 mai 45

Dernière commémoration pour François Hollande, première pour Emmanuel Macron.
Mais il existe un autre 8 mai 45, beaucoup moins joyeux. Dans l’est de l’Algérie colonisée par l’état français, c’est là où la guerre d’Algérie a commencée !
des hommes qui manifestaient d’abord pour la reconnaissance de leur dorit à la liberté et à l’égalité.
Ils avaient sans doute mal compris le discours de Brazzaville, et n’avaient pas perçu qu’il ne leur était pas destiné. Ce que l’on a apppelé "les troubles du constantinois" furent des massacres de dizaines de milliers de civils par les policiers, mais aussi par les colons européens. a bourgie on força 15000 femmes et enfants à s’agenouiller pour assister à une prise d’arme.
Il y a là monsieur Macron qui avait déjà fait oeuvre de courage en ce domaine, quelque chose à faire pour que nous sortions enfin de ces contentieux inutiles.

Voir en ligne : Le Monde diplomatique