Fillon et le racisme anti français

Un point de vue de Goldnadel qui fait écho aux propos de Fillon sur son horreur de tous les racismes, y compris le racisme antifrançais.
Golnadel, tout le monde connait, ses thèses qui le font flirter avec les ressorts de la pensée d’extrême droite, version intellectualisée et scientifique.
Il profite de la sortie de Fillon, pour rebattre ses théories sur le coimplexe de l’homme blanc qui le rapporche de Zemmour et sur l’aveuglement coupable de la gauche et notamment des antiracistes, perçus comme ayant une vision tronquée de la réalité.
Le Figaro lui donne une espace d’expression

Voir en ligne : Le Figaro