Valls et l’Islam

Manuel Valls est le symptôme d’une utilisation autant à Droite qu’à Gauche de l’Islam comme variable d’ajustement d’une campagne politique où les grandes idées manquent
Les musulmans qui avaient voté à 95% pour M Hollande, risquent lors du deuxième tour de participer à un mouvement qui se dessine, le"tout sauf Valls"
Quoi de surprenant quand on se souvient des propos réitérés de Valls ou de ses proches sur les femmes voilées, l’Islam, la nécessaire protection des musulmans opprimés par leurs religions. Un vrai chevalier blanc de la laïcité ou peut être un Don Quichotte catalan luttant contre des moulins qu’il prend pour des djihadistes.
Dimanche, dans les urnes de la primaire, nous verrons si cela paye. Si c’était le cas d’autres seront tentés de lui emboîter le pas.

Voir en ligne : Atlantico