Voyage pour l’enfer

Témoignage troublant et émouvant d’un frère qui a vu sa sœur comme tant d’autres enfants de ce pays céder au diable DAECH.
Les historiens travailleront sans doute avec force pour comprendre ce qui a bien pu se passer pendant ces années 80 et 90 qui ont conduit à un tel gâchis qui s’illustre notamment par la "radicalisation" de centaines de jeunes français qui prêtent allégeance à l’EI.
Sans doute que les politiques aux affaires dans ces années, tous ceux qui n’ont pas mis en place de programme de développement des quartiers, ceux qui ont laissés se constituer les ghettos, ne rendront jamais de compte. De toute façon c’est trop tard, il sera peut être temps d’en demander à ceux qui aujourd’hui ne savent rien proposer si ce n’est de créer des Guantanamo, de réveiller les mânes des gaulois ou de demander des déchéances de nationalité pour des français certes criminels, mais néanmoins français.

Voir en ligne : Libération