Manuel Valls est islamophile

Manuel Valls opère n virage à 180 degrés qui surprendrait si on ne comprenait peu à peu qu’il se met en situation de remplacer unFrançois Hollande de moins en moins solide.
En effet comment comprendre ses derniers propos, si ce n’est à l’aune habituelle des comportements socialistes qui considèrent l’électorat musulmans comme acquis (95% des musulmans ont voté Hollande en 2012). Ce n’est plus tout à fait le cas, la déchéance, le sein nu de Valls, les promesses trahies sur le cotôle au faciès et le droite de vote des immigrés ont laissé des traces.
Le numéro de charme ne fonctionnera désormais que si Sarkozy est en face, tant Juppé (ou Macron peut être candidat) semble retenir les sympathies des musulmans français ;

Voir en ligne : France Info TV