La messe est dite

Aujourd’hui le ministre de l’Intérieur recevra des personnalités issues de la communauté musulmane pour leur annoncer le lancement de la fondation de France avec à sa tête un ancien ministre de l’Intérieur qui avait fait tomber Jospin, faute d’avoir pu trouver un français de culture musulmane à la hauteur.
Devrait cohabiter une association 1901 dont le périmêtre de compétence serait un plus orienté vers le cultuelle, plutôt que le culturel (attention au R !).
Le CA est déjà constitué et bien sauf argument contraire, il y a de quoi rester sceptique.
Ainsi par exemple les "sauvageons" des quartiers qui ne connaissent pas JPC, vont avoir du mal à comprendre qu’il soit président de la fondation des oeuvres de l’Islam ! Nous aussi d’ailleurs.

Voir en ligne : La Croix