Les arrêtés anti burkini sont illégaux ;

Le Conseil d’etat a statué, les arrêtés dit "anti burkini" sont illégaux car contrarie la liberté d’aller et venir et la liberté de conscience.
On pourrait espérer que cea va clore cette polémique ridicule et dangereuse, loin s’en faut car ceratins prétendent passer par dessus cette décision et d’autre part le groupe LR projette de déposer un projet de loi visant à interdire le burkini.
Même le premier ministre critique cette décision, oû allons nous ? quel acharnement devenant de moins en moins étrange qui nourrit l’idée qu’en fait ce sont les musulmans trop "voyants" qui posent problème et pas le reste de la dialectique avancée. L’effet obtenu est le contraire de celui recherché, puisque des musulmans plutôt opposés au burkini et à l’idéologie qui va souvent avec, se solidarisent contre ces arrêtés. Bel échec !

Voir en ligne : Le Figaro