Non à l’hystérisation du débat sur l’Islam

Saad Khiari dans une tribune dénonce l’hystérisation du débat sur l’Islam et les ressorts par trop visible qui se cachent derrière les postures affichées, notamment celle du Premier Ministre dont on attend mieux.
N’est don plus cpable dans ce pays d’avoir un débat raissonné et raisonnable dans le cadre d’un respect mutuel ?
Les mois qui viennent le diront.

Voir en ligne : Le nouvel obs