Et on tuera tous les affeux

C’était redouté, cela survient !
On craignait que les attentats organisés ou inspirés par le DAECH provoque une bouffée de haine, c’est ce que l’on constate.
Lors de la tuerie de Montoya par Brevik, nombreux étaient ceux qui avaient espérés que l’auteur ne fut pas musulman.
Aujourd’hui après le massacre de Charlie Hebdo, le Bataclan, Nice nombreux sont ceux qui s’inquiètent de l’avenir. Une classe politique pas toujours à la hauteur des enjeux, une crise, une histoire mal réglée avec des télescopage de mémoire qui ramène certains en 1962 et voilà que fleurissent les propos racistes.
Et pourtant, la première victime de l’assassin à Nice était marocaine, elle portait le voile., Et pourtant 30 pourcent des victimes avaient des nom exotiques et pourtant l’Algérie était territoire français tandis que le comté de Nice ne l’était pas encore, ...et pourtant....
Et si à la fin c’était le Daech qui gagnait ? C’est ce qui arrivera si l’on continue comme ça.

Voir en ligne : Le Nouvel obs