Hijab days : provocation ou dédramatisation nécessaire

Un collectif d’étudiant de Sciences Po a organisé la première journée du " voile" pour "dédramatiser" le port du voile et promouvoir le droit des femmes à se vêtir comme elles le souhaitent.
Cette initiative sans doute un peu provocatrice, a provoqué un tollé de réaction, pas seulement à droite ou à l’extrême droite.
Elle intervient alors que certain cherche à "pousser" une loi sur le voile à l’université (dont le premier ministre désavoué par M Hollande), et que le nombre de femmes portant le voile musulman va croissant.
Gageons qu’encore une fois, les mauvaises questions seront posées sur ce thème. La seule vraie étant :"pourquoi des femmes vivant en France,souvent nées en France veulent porter le voile et pourquoi y a t-il une ré islamisation sur un mode wahabite dans une population ne devrait pas avoir la sociologie de musulmans des pays du tiers monde opprimés et marginalisés dans une absence de perspectives ?"

Voir en ligne : Huffington Post